Femmes Farun Pantoufles Plat Rohde cTX2fDUJv

SKU987320134139
Femmes Farun Pantoufles Plat Rohde cTX2fDUJv
Dames Farun Pantoufles Plat Rohde
Retour
La Région en action Toutes les actions
Les compétences Fly Baskets Glitter Crex Dans Lombre Des Paillettes Rose Et Valentino Vachette bITFe
Le Conseil Régional
Le territoire
Les assemblées régionales
L'administration régionale
Le référent déontologue
Retour
annalesmedecine@yahoo.fr
Facebook Youtube Chaussures Sandales Entredoigt Venti 12 P3yKyrkO
Open Mobile Menu

Développement, politique de santé et sécurité sociale : une triade fondamentale Development, health policy, and social security: a fundamental triad

Jacques Mangalaboyi E-mail: jmangalaboyi@gmail.com Ancien Praticien Hospitalier en Réanimation médicale Président de l‟Organisation du Congrès. (*) Mangalaboyi J., MutebaT et coll., Politique de la santé, in « Programme du développement économique et social ». Forum pour la Démocratie et le Développement, Groupe du 4 juin, p.51-62, 1990, (Bruxelles).

La santé d‟une population est une indication du développement. Elle conditionne également son évolution et son épanouissement. En 1788, le chirurgien français J. Tenon écrivait ceci : « Les hôpitaux sont en quelque sorte la mesure de la civilisation d’un peuple ». Si se préserver de la maladie et se soigner sont des préoccupations fondamentales de l‟homme et de la femme, un état, soucieux du bien-être de sa population, fonde sa politique de santé sur ces préoccupations ; les indicateurs sanitaires font partie intégrante des indicateurs du développement humain. En République Démocratique du Congo (RD Congo), le malade a un choix cornélien : se soigner ou ne pas pouvoir se soigner. Le patient, qui a les moyens, peut s‟offrir les soins de bonne qualité ou… de qualité douteuse ; avec plus de moyens, individuels ou de l‟état, avec les deniers publics, s‟offrir des soins de bonne qualité ou de qualité… douteuse, même dans les structures médicales à l‟étranger. Mais, par manque de moyens, nombre de patients resteront au bord de la route, attendant le sort de dame nature : la vie, la survie ou la mort. Beaucoup se cachent tout simplement pour mourir. Il faut donc le reconnaitre : l‟organisation de l‟accès et de l‟accessibilité aux soins de santé des Congolais fait cruellement défaut. Il est le parent pauvre des préoccupations de l‟état congolais. Malgré les intelligences et les compétences, nationales et locales, la protection du citoyen face à la maladie, en dehors des épidémies, ne semble pas faire partie de ses contraintes et de celles des gouvernants, d‟avant et d‟aujourd‟hui. La multiplication récente de nombreux systèmes de protection, néanmoins complémentaires, cache en fait les véritables carences structurelles de notre pays : absence de vision globale et médicale spécifique, dégringolade économique et sociale, attente des solutions salvatrices exogènes, manque d‟imagination, absence de remise en question face à l‟échec (on se conforte d‟une situation médiocre, si celle-ci n‟est pas encensée !), démission ou, au pire, fatalisme. Hélas, «la politique de la santé est toujours tributaire de la santé de la politique » (*). Le 6e congrès de l‟association des anciens et amis de la faculté de Médecine de l‟Université de Kinshasa (AFMED) a décidé de mettre, au centre des discussions des Congolais, le sujet de l‟accès du grand nombre aux soins de santé. Il s‟agit surtout de prouver que tout Congolais peut se faire soigner… en RD Congo. Il ne s‟agit pas d‟un manque de moyens. Il s‟agit surtout, après avoir balisé les contours de la société congolaise, de faire appel à la triade magique, base du développement : volonté, audace et… pouvoir. Tout en tenant compte de la mondialisation des problèmes de santé, la RD Congo doit maintenant s‟affranchir de certaines, et nombreuses, contraintes des organisations internationales et surtout se pencher sur ses propres problèmes sanitaires et médicaux. La politique de la santé dans notre pays doit devenir une fonction régalienne de l‟état. C‟est à l‟état de préserver la santé et de soigner la population au même titre qu‟il défend son territoire et les Congolais. Il s‟agit aujourd‟hui d‟un impératif.

Le rapport Obin confirme la réalité de cette situation : « On observe la banalisation, parfois dès le plus jeune âge, des insultes à caractère antisémite. Le mot “juif” lui-même et son équivalent “feuj” semblent être devenus chez nombre d’enfants et d’adolescents une insulte indifférenciée, pouvant être émise par quiconque à l’endroit de quiconque. […] Cette banalisation ne semble en moyenne que peu émouvoir les personnels et les responsables, qui mettent en avant, pour justifier leur indifférence, le caractère banalisé et non ciblé du propos, ou encore l’existence généralisée d’insultes à caractère raciste ou xénophobe entre élèves : […] une composante de la “culture jeune” en quelque sorte. D’autre part, les insultes, les menaces, les agressions, bien ciblées […] se multiplient à l’encontre d’élèves juifs ou présumés tels, à l’intérieur comme à l’extérieur des établissements; elles sont généralement le fait de condisciples d’origine maghrébine. » Comme on l’imagine, « les événements du Proche-Orient ainsi qu’une sourate du Coran sont fréquemment invoqués par les élèves pour légitimer leurs propos et leurs agressions. Ces justifications peuvent aller jusqu’à assumer les persécutions ou l’extermination des juifs. L’apologie du nazisme et d’Hitler n’est pas exceptionnelle […] même parfois dans des propos ouvertement tenus à des instituteurs, professeurs et personnels d’éducation. Ces agressions n’épargnent pas […] d’autres élèves, comme cette collégienne turque nouvellement arrivée en France et devenue le souffre-douleur de sa classe parce que son pays “est un allié d’Israël” [5] . Il est […] devenu fréquent, pour les élèves, de demander sa religion à un nouvel élève ou à un nouveau professeur. Nous avons constaté que beaucoup de professeurs ne refusaient pas de répondre à cette question. »

Le rapport précise que, dans certains établissements, la scolarisation d’élèves juifs ne se faisait plus qu’au prix de la dissimulation de la judéité de ceux-ci, le principal seul en ayant été informé par les parents qui lui demandaient discrétion et vigilance. Cependant, le patronyme de ces élèves ne le permettait pas toujours. « Quoi qu’il en soit, si le racisme le plus développé dans la société reste le racisme anti-maghrébin, ce n’est plus le cas dans les établissements scolaires, où il a été très nettement supplanté par le racisme antijuifs. Il est en effet […] une stupéfiante et cruelle réalité : en France les enfants juifs – et ils sont les seuls dans ce cas – ne peuvent plus de nos jours être scolarisés dans n’importe quel établissement [6] . »

Idéologie tiers-mondiste oblige, cette nouvelle forme d’antisémitisme qui émane de la part de personnes qui sont indubitablement victimes de discrimination et de racisme nous avait paru une chose inimaginable. Pourtant, l’antisémitisme existe bel et bien dans le monde arabe, et depuis très longtemps, et non, comme on se plaît souvent à le croire, depuis la naissance d’Israël et la non-naissance de la Palestine [7] . Certes, l’antisémitisme d’extrême droite est toujours vivant, mais aussi abject soit-il, il ne tue pas. Aujourd’hui ceux qui tuent des juifs parce que juifs sont des islamistes et ils le font au nom de l’islam.

Manuel Valls est-il ministre de France ou d’Israël ? 2 janvier 2014 Pierre-Alain Depauw Chaussures Pour Femmes En Vente Beige Cuir Suède 2017 36 37 38 39 40 Guess Cuir Suède WYRnEq
31 décembre 2013 ■ Femmes 23632 Sneaker Soliver yAzhtX
31 décembre 2013 ■ Dieudonné veut servir les intérêts de la révolution islamique iranienne. Une haute trahison envers la France. 5 janvier 2014 ■ Dieudonné soutient Carlos et Carlos soutient Dieudonné…et Ben Laden 4 janvier 2014

Lorsque BHL, le maître à penser de l’Etat socialiste, déclare que Chaussures Sandales Bibi Lou oXjxvuxNy
, lorsque Manuel Valls affirme son « attachement indéfectible à Israël », lorsque Laurent Fabius joue les va-t-en-guerre en incitant une offensive occidentale contre la Syrie et l’Iran, et vu l’importance des socialistes de confession juive dans la politique française, on peut se poser quelques questions:

Vincent Peillon, Yamina Benguigui, Arabe ayant épousé un Juif, Pierre Moscovici, Dominique Strauss-Kahn, Robert Badinter, Pierre Joxe, Bernard Kouchner, Jack Lang, Jacques Attali, Julien Dray, Harlem Désir, de mère juive, David Assouline et bien d’autres sont sans doute des personnes intellectuellement brillantes, mais la question interdite est de savoir si leur allégeance va à la France ou à Israël. Les positions pro-israéliennes vont à l’évidence l’encontre des intérêts français car ceux-ci sont, par définition, divergents. ” Chaussures Mocassins Punto Pigro Cu9YRmjx
Chaussures De Sport Pour Les Femmes En Vente Dans La Prise La Marine En Cuir Verni 2017 36 375 Giuseppe Zanotti 2017 ucgOe93K
” a permis une évolution inattendue du concept de racisme. Elle a non seulement mis en lumière qu’un Noir pouvait être accusé de racisme (ce qui relevait jusqu’à présent du non-dit et de l’interdit) mais a aussi mis en avant l’impossibilité de critiquer le pouvoir exercé par les Juifs en France sans que se déchaine aussitôt une virulente déferlante d’accusations et de condamnations pour antisémitisme.

On peut bien sûr se joindre au troupeau bêlant qui trouve que le pouvoir en place est toujours le meilleur, se dire que peu importe que tel ou tel politique soit de telle ou telle confession, mais ce serait oublier que la culture religieuse influe nécessairement sur la politique d’un pays. Depuis les ténébreuses lumières du XVIIIe siècle, la France chrétienne n’a cessé d’être minée afin que l’Etat et la Foi y soient séparés. Ce qui avait été initié en 1789, fut confirmé en 1905. Cette perte de références morales s’est déclinée en de nombreuses trahisons et déchéances mais a aussi permis l’ascension d’hommes de pouvoir ennemis du Christ.

L'APS

Agence de Presse Sénégalaise Toute l'actualité sénégalaise

Adresse: Corniche-Ouest x Rue 5 Medina, BP 117, Dakar Tél: (221) 33 821 14 27 / (221) 33 823 16 67 Fax: (221) 33 822 07 67 Email: apscom.mark@gmail.com

Rubriques

Nos partenaires

© 2018 APS. All Rights Reserved. Powered by Femmes Chase Ii Bottes Chukka Ecco ag4odD
-->